Comment bien choisir son casque de vélo ? Tous nos conseils

Que vous soyez vélotafeur, cycliste occasionnel ou VTTéiste endurci, le port d’un casque de vélo est vivement recommandé. 

 

Choix de la taille, des matériaux, du design, du type de protection… Découvrez tous nos conseils pour trouver un casque de vélo confortable, résistant et 100 % adapté à vos besoins. 

Choisir son casque de vélo selon l’utilisation

 

Le choix du casque de vélo dépend, avant tout, de l’utilisation que vous souhaitez en faire.  

 

Pour des questions de confort et de sécurité, choisissez un casque adapté au type de pratique cycliste envisagée : se rendre au travail à vélo, sillonner les routes de campagne, s’aventurer hors des sentiers battus en VTT…  

 

Il existe en effet différents types de casques pour chaque utilisation :  

Le casque pour vélo de ville 

Pour les trajets urbains, le casque de vélo de type Bol, avec une calotte de forme arrondie et un design élégant, est idéal. Optez pour un modèle solide, léger, aéré, offrant une bonne protection.  

Le casque pour VTT 

Les casques de VTT sont généralement très couvrants et dotés d’une excellente ventilation, mais aussi d’une grande légèreté. Ils sont aussi pourvus d’une visière pour protéger votre visage des éléments extérieurs lors de balades à vélo en pleine nature (soleil, pluie, vent, branches…). 

Le casque pour vélo de route 

Vous êtes un cycliste aguerri et vous souhaitez parcourir de longues distances sur votre vélo de course ? Privilégiez les casques de vélo de route légers, au format allongé, offrant un excellent aérodynamisme et une bonne ventilation. 

Le casque pour vélo électrique 

Pour un vélo électrique dont la vitesse ne dépasse pas les 25 km/h, un casque de vélo urbain conviendra parfaitement. 

 

En revanche, pour un speed bike (vélo électrique dont la vitesse peut atteindre 45 km/h), vous devrez obligatoirement porter un casque homologué cyclomoteur, qui fournira une protection supérieure en cas de chute à vitesse rapide. 

Le casque pour BMX 

Vous êtes adepte de BMX ? Compte tenu des risques de chutes élevés avec ce type de sport, il sera nécessaire de choisir un casque spécifique, offrant une bonne couvrance et une protection optimale pour vous protéger efficacement en cas de chute en hauteur.

Comment choisir la taille de son casque de vélo ?

La taille est un autre critère décisif dans le choix d’un casque de vélo. Ce dernier ne doit être ni trop serré, ni trop large, auquel cas il perdra toute son utilité. 

 

Les casques de vélo pour adultes sont généralement disponibles dans 2 à 4 tailles différentes, allant de 54 cm à 65 cm de diamètre en moyenne. 

 

Pour bien choisir la taille de votre casque de vélo, vous devrez mesurer votre tour de tête. Pour ce faire, munissez-vous d'un mètre de couture et placez-le 2 cm au-dessus de vos sourcils et au niveau de la bosse occipitale (la zone bombée à l’arrière du crâne).

 

Pour vérifier que le casque est bien à votre taille, vous pouvez, après avoir ajusté la molette de serrage et la sangle jugulaire, secouer la tête de haut en bas et de droite à gauche : le casque ne doit pas bouger. Si vous ressentez une quelconque pression au niveau des tempes ou du front, il faudra sûrement opter pour la taille au-dessus.

 

Pour choisir un casque de vélo pour enfant, il existe généralement des tailles universelles (de 4 à 10 ans et pour les moins de 5 ans). 

 

→ Bon à savoir : le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Pour en savoir plus sur la réglementation, consultez notre article sur le sujet. 

Les autres critères à prendre en compte dans le choix de son casque de vélo  

Outre la taille du casque et son utilisation, d’autres paramètres sont à prendre en considération au moment de choisir son casque de vélo, tels que : 

Le niveau de confort  

De nombreux éléments peuvent contribuer à améliorer le confort de votre casque de vélo. 

 

Privilégiez par exemple les casques dotés d’une molette de réglage à l’arrière. Indispensable pour des raisons de confort et de sécurité, cette dernière permet d'ajuster l’armature interne du casque de façon à ce qu’il épouse parfaitement la surface de la tête.

 

La qualité des matériaux, le poids du casque et l’aération sont d’autres facteurs à prendre en compte pour bénéficier d’un maximum de confort à vélo. 

La ventilation   

Tous les casques de vélo sont dotés de trous d’aération destinés à ventiler l’intérieur de la coque. Plus les fentes d’aération sont nombreuses, plus la ventilation sera meilleure.

Le choix du type de ventilation dépend notamment de la fréquence et de l’intensité de la pratique du vélo. Pour plus de confort, on vous conseille d’opter pour des casques offrant une bonne aération. Cela permettra à votre tête de respirer et ça limitera aussi la chaleur, la transpiration, les démangeaisons et autres désagréments. 

La protection contre les chocs 

 

D’un modèle à l’autre, le niveau de protection du casque de vélo pourra sensiblement varier. En effet, il existe plusieurs modes de fabrication permettant d’offrir une protection plus ou moins importante en cas de chocs : 

 

La fabrication in-mold, qui consiste à mouler la coque externe sur la couche interne en polystyrène, offre par exemple une très bonne résistance. La technologie MIPS (Multidirectional Impact Protection System - système de protection contre les impacts multidirectionnels) propose quant à elle une protection encore plus optimale, qui vise à absorber l’impact et à dissiper la force du choc.

L’homologation 

Les casques de vélo doivent obligatoirement comporter une homologation, qui garantit que le produit a été conçu conformément aux normes européennes : c’est un gage de qualité et de protection indispensable.

 

Au moment de choisir votre casque de vélo, vérifiez qu’il comporte bien la certification CE (EN-1078). 

 

Pour les speedbikes, il faudra choisir un casque homologué EN 22-05 ou NTA-8766.

Le budget 

Le prix d’un casque de vélo peut aller de 30 € à 300 €, voire plus. Le coût varie en fonction du type de matériaux utilisés, de la qualité des finitions, du design, du poids, de l’aération et des éventuelles fonctionnalités annexes. 

 

Pour un casque de vélo urbain de bonne qualité avec un niveau de protection suffisant, comptez une centaine d’euros a minima. 

La visibilité de nuit    

S’il est obligatoire d’équiper votre vélo de lumières lorsque vous pédalez la nuit, sachez que votre casque peut, lui aussi, améliorer votre visibilité. Certains casques de vélo sont en effet dotés de bandes réfléchissantes ou d’un éclairage LED à l’arrière, qui permettent aux autres usagers de mieux vous voir dans l’obscurité. 

Le poids

Plus votre casque de vélo est léger, plus il sera confortable. 

 

Le poids est donc un autre critère important dans le choix de votre casque de vélo. Un casque trop lourd risque en effet de provoquer des douleurs musculo-squelettiques dans la nuque et dans le haut du dos. 

Les matériaux utilisés 


Les matériaux d’un casque de vélo varient d’un produit à l’autre et impactent directement la résistance, le confort, le poids, la durabilité et le prix du casque. 

 

Il faut savoir qu’un casque de vélo est principalement composé : 

 

  • d’une coque intérieure, qui absorbe l’impact en cas de choc ou d’à-coups. Elle peut être conçue en perles de polyester, en kevlar, en aramide, en nylon ou encore dans un alliage de carbone et de polystyrène…
  • d’une coque extérieure, qui constitue une seconde protection contre les chocs : elle est généralement fabriquée en PVC, polycarbonate, ABS, et parfois renforcée par des pièces en carbone.

Le design  

Les casques de vélo se déclinent dans des styles, couleurs et formes très variés, avec des gammes personnalisées pour hommes et femmes. L’une des grandes tendances actuelles est le casque de vélo vintage, au design épuré. 

 

Le choix de l’esthétique du casque dépend évidemment des goûts de chacun. 

Les fonctionnalités annexes  

De nombreuses fonctionnalités annexes peuvent également entrer en ligne de compte au moment de choisir son casque de vélo. 

 

Certains casques de vélo sont par exemple dotés : 

 

  • d’un système antivol
  • de cache-oreilles pour protéger du froid 
  • d’une lanière de fixation aimantée
  • d’une connexion Bluetooth
  • d’une housse de protection en cas de pluie
  • d’une visière
  • d’une mentonnière

 

→ Bon à savoir : la durée de vie moyenne d’un casque de vélo est d’environ 3 à 5 ans (cela varie selon le modèle, l’usage et l’entretien). Il sera donc nécessaire de changer votre casque au bout de quelques années. De même, en cas de choc ou de fissure, le casque n’assurera plus une protection optimale et devra donc être renouvelé. Pour maximiser la durée de vie de votre casque de vélo, rangez-le au sec, à l’abri du soleil, de la pluie et du froid. Pensez aussi à le nettoyer régulièrement à l’aide d’une éponge douce, d’eau et de savon.