Quel casque choisir pour son vélo électrique ?

Vous êtes à la recherche d’un casque pour votre vélo à assistance électrique ou pour votre speedbike ? Découvrez tous les conseils de Max And The City pour choisir un casque résistant, confortable et parfaitement adapté à vos besoins.

Quels sont les différents types de vélos électriques ?

Avant tout, il faut savoir que l’on distingue deux types de vélos à assistance électrique (VAE) :

  • les vélos électriques dont la vitesse ne peut pas dépasser les 25 km/h (autrement dit, la puissance du moteur, aussi appelée puissance nominale électrique, ne peut pas excéder les 250 W) ;

  • les vélos électriques rapides, aussi appelés speed bikes (ou encore speedelec) dont la vitesse peut atteindre les 45 km/h.

Découvrez les vélos électriques disponibles chez Max And The City. 

 

Selon le type de vélo électrique, la réglementation concernant le port du casque sera différente.

Le port du casque est-il obligatoire sur un vélo électrique ?


Pour rappel, le port du casque de vélo est obligatoire pour tous les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient passagers ou conducteurs, sur un vélo classique, un vélo électrique “lent” ou un speedbike.


→ Découvrez les casques de vélo pour enfant proposés par Max And The City.

Après 12 ans, le port du casque n’est pas obligatoire sur un vélo traditionnel et sur un vélo électrique lent (non speedbike), mais il reste fortement recommandé. 


En revanche, le port du casque est obligatoire sur un speedbike, qui est assimilé à un cyclomoteur. Le casque doit par ailleurs obligatoirement être homologué cyclomoteur. 


En outre, le conducteur d’un speedbike doit disposer d’un permis de conduire A, B ou AM, d’une assurance cyclomoteur et d’une plaque d’immatriculation, entre autres.


En cas de non-respect de cette obligation, le cycliste (ou l’adulte qui accompagne l’enfant de moins de 12 ans) s’expose à une amende de 135 euros.


Vous pourrez retrouver toute la réglementation liée à l’usage d’un vélo à assistance électrique sur le site Economie.gouv.fr.


→ Attention, quel que soit le type de vélo que vous utilisez, le port d’un casque est vivement recommandé. En effet, le risque d'être blessé est 8 fois plus élevé en vélo qu’en voiture. Or, le port d’un casque réduit grandement les risques de blessures graves en cas d’accident.

Quel casque choisir pour un vélo à assistance électrique ?

Choisir un casque pour un VAE < 25 km/h

Si vous conduisez un vélo électrique « lent » (dont la vitesse de l’assistance électrique ne peut excéder les 25 km/h), un casque de vélo urbain fera alors parfaitement l’affaire. 


Max And The City vous propose toute une gamme de casques de vélo urbains de haute qualité, adaptés à l’usage du vélo électrique : 


Choisir un casque pour un speedbike 

Comme expliqué plus haut, si vous conduisez un speedbike (un vélo électrique dont la vitesse peut atteindre les 45 km/h), il vous faudra obligatoirement porter un casque pour cyclomoteur ou motocycle. 


De nombreuses marques proposent des casques pour speed-bikes, telles que : ABUS, Kali Java, Cratoni Vigor…

Choisir son casque pour vélo électrique : les critères à prendre en compte 


Au moment de choisir votre casque de vélo, qu’il s’agisse d’un VAE <25km /h ou d’un speedbike, veillez à prendre en compte les critères suivants


  • L’homologation (pour garantir le respect des normes européennes) : 
    • un casque pour speedbike doit être homologué ECE2205 ;
    • un casque pour vélo électrique <25 km/h doit être homologué CE-EN1078.

  • La taille du casque : vous pouvez utiliser un mètre de couture pour connaître votre tour de tête.

  • La technologie de fabrication et le niveau de protection : la fabrication in-mold et la technologie MIPS sont particulièrement performantes.

  • Les accessoires et les fonctionnalités, dont le choix dépend des préférences de chaque cycliste :

    • La visière : elle peut être très utile pour se protéger du soleil, du vent, de la pluie, des poussières et autres projections oculaires lors de l’usage d’un vélo électrique ;
    • Les lumières LED pour être plus visible par les autres usagers de la route ;
    • Un système antivol ;
    • Une molette de réglage pour ajuster le casque à la perfection ;
    • Un casque de vélo connecté à une application mobile ;
    • Un casque de vélo pliable ;
    • Un casque de vélo clignotant ;
    • Une connexion Bluetooth ;
    • Une housse de protection pluie en cas d’intempéries ;
    • Une mentonnière ;
    • Des oreillettes pour l’hiver 

 

  • Le design (urbain, vintage, épuré…), la couleur et la qualité des finitions.

  • Le niveau de confort : le casque doit être à la bonne taille, ne doit pas être trop lourd et doit être doté d’un minimum d’aérations pour garantir un flux d’air suffisant.

  • La qualité des matériaux : privilégiez les casques conçus avec des matériaux haut de gamme (doublure antibactérienne, sangles jugulaires en cuir végan, couche de polycarbonate, mousses intérieures en alcantara…).

  • Le système de ventilation (vérifiez le nombre d’aérations sur la coque extérieure).
  • Le poids du casque : un casque de vélo pèse généralement entre 300 et 450 g. Attention à ne pas opter pour un casque trop lourd, qui pourrait provoquer des douleurs et un inconfort au niveau de la nuque et du dos.

  • Le budget
    • Il faut compter, en moyenne, 200 euros pour l’achat d’un casque pour speedbike. 
    • Pour un casque de vélo électrique (non speedbike), les prix des produits proposés sur le marché varient de 30 à 300 €. Pour un niveau de protection suffisant et un confort minimum, comptez une centaine d’euros minimum.

Bon à savoir : quel que soit le casque de vélo que vous utilisez, il sera nécessaire de le changer régulièrement, tous les 3 à 5 ans, mais aussi après un choc, une fissure ou une chute. 


→ Pour en savoir plus, consultez notre article « Quand changer de casque de vélo ? ».